dove

Le Jardin du Graal

Un lieu d'échanges et de rencontres
Créatif & Culturel

La beauté et les préraphaélites au temps d’Oscar Wilde

La question de la beauté est une des notions fondamentales chez les préraphaélites. En pleine Angleterre victorienne, les artistes de ce courant recréeront leur propre définition de la beauté et de l’art en s’affranchissant des règles académiques en vigueur. Oscar Wilde, fervent défenseur de la beauté comme art de vivre, soutiendra les préraphaélites. A travers l’étude de divers tableaux nous découvriront l’art des préraphaélites et leur recherche d’une beauté idéale. Cet atelier sera un temps d’apprentissage, d’échange et une invitation à profiter de l’instant présent par la vision des œuvres qui réveillent notre propre lumière.

L’entrée est à 15 euros et pour les moins de 26 ans de 10 euros. Pour réserver vos places c’est par ici : https://www.weezevent.com/art-issant-4-mai

Un commentaire

Buyviagraonline

| Reply

Superbe, une perle sur lamour, les amours, le trio grec. 1, 2, 3, amour Un souffle sur des braises avive des flammes, une rive longée à la genèse, effleurée, choyée dans les sillons fait vibrer de lâme, ouvre au moins un instant de la porte dun ciel, quelque soit la saison, trame à deux de lémerveille, prolonge la vie même si s’effrite aux failles, quentre des instants peuvent séparer des murailles Deux cieux qui se croisent apprennent à se connaître, les orages apprivoise(nt), donne(nt) du temps pour se remettre quand lun ou lautre broie, écoutent et partagent de leurs expériences, à refaire le monde maintes fois, forment des tranches de vie, transmutent de la résonance, du paysage entre les parvis De lhorizon qui bâtit pour la terre et le ciel, à se consumer et renaître tel phénix, depuis du cœur comblé à lidée de lhumanité, du plaisir ressenti par un autre, de la nature + culture, délans substantiels, œuvre jour après jour, nuit après nuit, tel affixe traçant de la voie avec et vers un brin déternité, ancrant, incarnant du souffle de linfini, saigne face aux guerres, pour autrui, contemple le diamant, les beautés de la vie, continue, encore et encore, saccorde à la mélodie

Laisser un Commentaire